A l’aide du 6MC
Passage de la Modernité
à la Tradition .

E.E.A : Dr Geneviève Bemelmans.


Nombreuses sont les « recettes » concernant le sujet: stress et dépression qui citent le 6 MC . Par le mot le mot « recettes » n’émettons aucun jugement, n’oublions pas que dans la tombe dite de MAWANGDUI , mise à jour en 1972 et datant du II° siècle av J-C, l’on a exhumé des classiques médicaux en dénombrant : 52 recettes !
6 MC ou NeiGuan
On le trouve dans les livres modernes (cf bibliographie) avec pour fonction en dispersion :
Régulariser le Qi
Supprimer les stagnations du Qi
Ouvrir la poitrine
Calmer le Shen
Réveiller le Shen
Harmoniser l’Estomac
Faire descendre le Qi à contre courant
Camer les vomissements
Faire circuler le Qi du méridien
Soigner le paludisme
Calmer la douleur.

Avec donc pour principales indications : les maladies du Shen
Syndromes d’émotions : qing zhi bing
Anxiété jiao lü
Hystérie zang zao
Douleur cardiaque zhen xin tong
Asthme chuan
Bronchite xiao zheng
Hoquet ge
Nausées e ni
Vomissements ou tu

Ils ont tous en commun : calmer les esprits et faire circuler les souffles
( nous sommes bien dans le contexte de stress)


Le 6MC est sur le méridien Shou jue yin appelé aussi Xin Zhu :le méridien par lequel le cœur commande.
Le NanJing 25 le dit clairement : « Les méridiens sont douze, mais cinq zang et six fu , cela fait onze. Quelle est donc la place de ce méridien( en plus).Et bien ce méridien vient de ce que la circulation propre au Shaoyin de main et celle propre au Maître-Cœur sont différenciées. Le Maître–Cœur est en relation avers/revers avec le Triple Réchauffeur, ils ont un nom mais pas de forme. Voilà pourquoi on dit que les méridiens sont douze . » le cœur a deux méridiens, ShaoYin et JueYin de main, ils représentent sa double face et non pas deux zang distincts. Comme le souverain cœur doit être protégé de toute atteinte, mais être relié à ce qu’il domine, on développe autour du cœur une fonction de protection et de mise en relation :
Xin : coeur, Bao :enveloppe protectrice, Luo :réseau de liaison = Xin Bao Luo.Nous sommes au centre, au Yin protégeant ce qu’il y a de plus secret et de plus précieux, le 6MC étant situé, remontons à l’origine :
6MC NEIGUAN ? ?
Point LUO du MC
Point clé du YIN WEI MAI ( connexions avec l’ensemble du corps)
Le MC est en relation avers/revers ( biao/li) avec le TR : NanJing 25 : ils ont un nom mais pas de forme.
NEI : Ricci 3618- Grand Ricci 8127-Wieger 15C-Mathews 4766
? Intérieur, interne, intime .A l’intérieur de, dans, le dedans. Les appartements privés d’un souverain ou d’un chef de famille. Ce qui appartient à la tradition d’une école (et non aux collatéraux) Membres de la famille de l’épouse. Entrer, introduire .
Il est formé du radical 11 Rù ? : pénétrer, ce qui pénètre de l’extérieur à l’intérieur, ce serait le symbole des racines enfouies d’un arbre , d’autres y voient l’illustration d’une cheville pointue ; s’y associe le radical 13 Jiong : confins, limites, les deux traits verticaux les limitent dans l’espace et le trait vertical exprime leur intervalle .
GUAN : Ricci 2788 – Grand Ricci 6292- Wieger 92G- Mathews 3571 ?
Fermer, clore, barrière, poste frontière, douane, passe, passage. Clé , pièce essentielle d’un mécanisme. Concerner, intéresser, mettre en rapport, s’entremettre. Pour indiquer une situation. Il est formé du radical 169 men : ? la porte à deux battants et des deux primitives contractées ji : image de la disposition de fils de la chaîne et de la trame sur le métier à tisser ( 84 A Wieger) et les traits inférieurs figurent l’action de la navette qui passe et qui repasse faisant la trame (108 E Wieger )


Guan est le mécanisme charnière qui représente les ouvertures et les fermetures faites au moment opportun pour retenir ou laisser passer. Le caractère Guan apparaît dans le point luo du méridien couplé Waiguan (5TR), nei et wei forment un couple d’antonymes :int/ext
Nei c’est l’intime, l’essentiel, wu nei les 5 organes internes désignent les 5 Zang, et un classique de l’interne : Neijing s’occupe de l’essentiel.
Huainan zi( chap 7) :L’extérieur est pour la manifestation, et l’interne pour la structure intime. Le Huainan zi (chap 1) recommandait déjà de ne pas essayer de réjouir l’interne par l’extérieur, mais bien l’extérieur à partir de l’interne, c’est à dire de stabiliser les organes internes, calmer les passions et faire profiter durablement l’ensemble corporel du bon fonctionnement organique.
Dans le Shiji (Mémoires historiques) le sens de l’expression neiguan est bien souvent celui de mécanismes qui doivent être soigneusement gardés à l’intérieur .
Le fait que le point 6MC soit point luo va bien avec cette idée de communication. Elle est pour le MC tournée vers la protection et l’alimentation de l’intime : d’abord le cœur , puis les 5 Zang, en fait le retour à l’origine, au fondamental .
Dans le Nanjing, l’expression neiguan a le sens de la partie intérieure du pouls du pied.
De plus 6MC se tient au centre comme un contrôle comme une douane entre la fissure de 5MC ( jianshi ) et le tertre de 7MC(daling) .
Lingshu : chap 9 & 48 : on trouve l’expression neiguan pour indiquer une situation pathologique précise, où le yang est bloqué à l’extérieur et le yin bloqué à l’interne, si bien qu’il ne peut plus y avoir de libres communications .Il est rare qu’un nom de point soit aussi le nom d’un syndrome surtout mortel .
Dans sa relation au yinweimai : Wei a aussi l’idée d’attacher de lier ; le Nanjing difficulté 28 emploie du reste l’expression : wei luo dans la présentation des weimai, ce qui renforcerait la relation avec les luo (par opposition aux Qiaomai qui seraient plus liés aux méridiens )
Le yinweimai, lui même est en charge de l’élaboration du yin comme territoire bien cohérent et bien défini. Dans la relation avec yin wei mai, on aurait l’évocation de l’élaboration et de l’entretien de l’intime, des zang, du sang, du cœur…..(cf bibliographie)
C’est par le nom, la compréhension de l’idéogramme , l’essence même de ce qu’il représente qu’un point d’acupuncture tire sa force .Dans cet exemple si l’expérience a montré que c’était un point de choix pour aller à l’interne traiter les émotions , le retour à la connaissance de l’idéogramme nous prouve que il est bon de passer par cette connaissance pour pénétrer à l ’interne pour nous aventurer dans ce réseau subtil et dangereux.
Aperçus de médecine chinoise traditionnelle » par J.Schatz,C.Larre, E.Rochat de la Vallée : Chap 4 : « Les chinois portent à leur langue un respect et une véritable tendresse. L’idéogramme…. leur paraît le surgissement de la vie même . En acupuncture, la connaissance de l’extension et de la compréhension des idéogrammes isolés et des composés détermine radicalement l’intervention sur le malade .

Dr G.Bemelmans.
BIBLIOGRAPHIE .
Cheng Anne : Histoire de la pensée chinoise ; Seuil 1997
Demiéville Paul: Matériaux pour l’enseignement élémentaire du chinois. Maisonneuve 1974
Dictionnaire Ricci de caractères chinois : 3 tomes, Institut Ricci Paris Taipei DDB 1999.
Kiener Eric : Connaître la langue chinoise :pour qui et pourquoi ?: revue : Acupuncture et moxibution Vol 4 n° 2 avril mai juin 2005
Larre C. Lao Zi Dao De Jing : le livre de la Voie et de la Vertu (texte traduction et commentaire) DDB réédition 2002
Larre C, Elisabeth Rochat de la Vallée, Schatz Jean : Aperçus de médecine chinoise traditionnelle DDB 1994 Larre C.,Elisabeth Rochat de la Vallée. La Bannière funéraire de Mawangdui.( Pour une dame chinoise allant en paradis). DDB1995
Larre C., Elisabeth Rochat de la Vallée : Les mouvements du cœur. Psychologie des chinois ( Ling Shu 8) DDB 1992
Larre C, E. Rochat dela Vallée, Isabelle Robinet. Les grands traités du Huainan zi éditions du Cerf 1993
Lu Jingda, Amnon Yaïsh : Les points d’acupuncture, leurs fonctions, indications et applications cliniques ; Editions You Feng 1996.
Ming Wong : Ling Shu : traduction et commentaires. Masson 1987
Morel P, XU Guang Cun : Les 214 clés de l’écriture chinoise.
NanJing :édition chinoise1982
NeiJing Su Wen : Commentaires de Wan Ping . Edition chinoise1983
Rochat de la Vallée Elisabeth. Larre C. : Su Wen Les 11 Premiers chapitres Maisonneuve 1993
Rochat de la Vallée Elisabeth : Séminaires de l’Ecole Européenne d’Acupuncture depuis 1982
Rochat de la Vallée Elisabeth : Cahiers préparatoires à une meilleure compréhension des points d’acupuncture : Tome 1 Maître Cœur. Institut Ricci Paris
Rochat de la Vallée Elisabeth : Emotions, introduction à l’étude des émotions dans la pensée médicale chinoise. Institut Ricci Paris.2004
Wieger Léon S.J. Caractères chinois, étymologie, graphies, lexiques. Taichung 1978 (neuvième édition ).
A paraître fin 2005 chez Trédaniel : Monographies des points d’acupuncture par Elisabeth Rochat de la Vallée .