Apport de la numérologie dans l’étude des méridiens.

FMCRDAO : Formation Médicale Continue et Recherche pour le Diplôme d’Acupuncture de l’Ouest
25 rue Maurice Daniel 44230 St Sébastien sur Loire

 

Dr Pascal BEAUFRETON
10 rue du Val beaupré 56000 VANNES

 

PROLOGUE

"le ciel ne gouverne-t-il pas , bien sûr, par la Spontanéité des Nombres ?"

(question de Huang Di – Su Wen 1)

jiang tian shu ran ye

 

La circulation de l'énergie nourricière (Ying) dans les méridiens principaux (JING MAI), (en notant qu'elle circule à l'intérieur de tous les mai) s'effectue dans un ordre bien précis que nous décrit le LING SHU 16, le NAN JING 1, à un horaire spécifique, donné par DA CHENG II, III ( commentaire d'un texte du XIVème s.), qui associe cette circulation de l'énergie YING dans les 12 méridiens principaux aux 12 heures chinoises, elles-mêmes en relation avec les 12 branches terrestres.

Il faut bien sûr rappeler que cette marée énergétique, qui fait qu'à son heure l'énergie nourricière est en plénitude dans un méridien, et en vide dans le méridien diamétralement opposé, ne se traduit que par une coloration plus importante des vertus de chaque méridien sur les 11 autres à cette même heure. Souvenons nous en effet que ying qi circule dans un nycthémère 50 fois dans les 12 jing (25 fois dans les yang, 25 dans les yin) faisant subtilement se superposer une circulation à base 12 (relative au "6" céleste des branches terrestres) et une à base 100 (de la clepsydre – plus en relation avec le "5" terrestre, et les 10 Troncs célestes). Cinq et Six se fondent ainsi comme l'Espace et le Temps.

 

Il faut également noter dans ce préambule, sans le développer, que le concept horaire dans la pensée chinoise a évolué, même si SCHLEGEL, dans son Uranographie Chinoise, attribue ce cycle duodénaire horaire à Da Jao, ministre de Huang Di, inventeur des rites et du calendrier ; et le met en relation avec les 28 divisions stellaires - Mansions) citant un diagramme donné dans le glossaire des cinq livres canoniques, qui les met aussi en relation avec les 12 animaux du Zodiaque Chinois. (Les heures des animaux sont joliment énumérées dans le chapitre 1er du roman mythologique. La Pérégrination vers l'Ouest (Xiyou ji) (La Pleiade).

 

Alors, outre l'enchaînement spatial des trajets, pourquoi l'énergie Ying circule-t-elle dans cet ordre dans les méridiens principaux ?

Pourquoi la 1ère heure est-elle celle de Zu Shao Yang, la 3ème celle de Shou Tai yin, la 7ème de Shou shao yin ?

 

Il m'est apparu, lors de les réflexions dans le groupe d'étude sur Midi-Minuit et à partir de mes idées sur le méridien Zu Yang Ming, que la numérologie, la valeur symbolique des nombres, pouvait expliquer cet ordre. Il suffit en effet de dire, au lieu de "la 1ère heure", "l'heure du 1", de la 2ème "l'heure du 2", ceci jusqu'à l'heure du 12.

 

Ainsi que l'énonce GRANET, "les chinois se servent des nombres pour exprimer les qualités de certains groupements ou pour indiquer une ordonnance hiérarchique. En plus de leur fonction classificatrice et liée à elle, les nombres ont une "fonction protocolaire" (La Pensée Chinoise).

Il faut se souvenir que si les nombres sont des emblèmes, leur signification peut varier suivant la référence dans laquelle on se trouve, notamment suivant la série, en 10 ou en 12. Quoi que ce soit surtout la signification de la série qui varie.

 

Le nombre est aussi mouvement, il en suit un et en précède un autre. Evidemment la présentation nombre par nombre, heure par heure, les fige. La totalité perçue les remet en mouvement.

 

Dans ce grand jeu de correspondances duodénaires, nous pourrions développer l'apport, pour l'étude des qualités des jing et des viscères qui leur sont associées, des relations midi-minuit (wuzi) (développées par un collectif de l'AFA dans son congrès d'Arcachon en 98), des 12 hexagrammes correspondants, en eux-mêmes et comme hexagrammes miroirs d'un 3ème, clef du couple, chers à M. VINOGRADOFFet à Catherine MEUNIER, du symbolisme des 28 Mansions et des astérismes associés, de la signification des 12 animaux, de celle de l'étymologie des branches terrestres, et surtout des 12 tubes musicaux, de leur constitution (cf GRANET), des 12 notes qui y sont associées.

 

Je pense personnellement qu'au commencement étaient les sons, que les sons ont engendrés les nombres, et les nombres les images (Xiang) et les JING.

 

Voyons donc comment la série des 12 premiers nombres éclaire les méridiens, leurs viscères associés, et donc le sens de circulation de l'énergie nourricière.

 

 

 

 

 

HEURE

MERIDIEN

I

Zi

Zu shao yang

II

Chou

Zu jue yin

III

Yin

Shou tai yin

IV

Mao

Shou yang ming

V

Chen

Zu yang ming

VI

Si

Zu tai yin

VII

Wu

Shou shao yin

VIII

Wei

Shou tai yang

IX

Shen

Zu tai yang

X

You

Zu shao yin

XI

Xu

Shou jue yin

XII

Hai

Shou shao yang

 

 

CHAPITRE 1

L'HEURE DU "UN" YI (R2315)

23 h – 1 h solaires heure des générations (Schlegel)

liée à l'astérisme "étoile de l'homme"

24è hexagramme FU, le retour mène au retour de l'authentique (Vinogradoff)

Branche 21 le nourrisson (R5388)

 

 

Un, nombre à part, un seul trait, unité, initiateur, mise à feu, totalité de la vie en germe, livre fermé.

Nombre du Ciel (LING SHU I), de la naissance, du mystère, nombre du souffle ( Tso Tchouan )(Granet).

C'est au cœur de la nuit, du Yin, que naît et commence (shao) le yang (BIAN). Comment mieux être en relation avec ZU SHAO YANG, pivot, 1er yang, errance, régulation et union (ji), qui entretient une relation de dépendance (shu) avec la VESICULE BILIAIRE, entraille elle aussi à part, curieuse, siège du feu liquide, de la justesse, la rectitude des actions que permet l'Unité, seule entraille à receler le jing ? Les 11 autres viscères viennent prendre la décision de la vésicule biliaire (SW 11).

C'est aussi l'heure du Rat (Reiser l'a bien dit, au commencement – et à la fin ! – était le Rat) et celle de la note FA, et du tube Huang Zong, la Cloche Jaune, 1er tube sonore (neuf de base), en relation avec les sources jaunes du Septentrion.(Compendium des 5 Agents)

C'est le commencement archétypiel de la circulation.

Le 1er homme serait né à cette heure, la nuit du solstice d'hiver.

 

"L'eau et le feu ont les souffles mais n'ont pas la Vie.

Les herbes et les arbres ont la vie mais n'ont pas la connaissance.

Les oiseaux et les quadrupèdes ont la connaissance mais pas la relation juste.

L'homme a les souffles, la vie, la connaissance et il a aussi la relation juste.

C'est pourquoi il est ce qu'il y a de plus précieux dans l'Univers"

(Xun zi, chap. 9, vol. 5)

Schatz, Larre, Rochat de La Vallée

 

 

CHAPITRE 2

L'HEURE DU "DEUX" ER =

1 h – 3 h solaires heure des bourgeons (R 1480)

19è hexagramme (R1099) LIN, S'approcher On regarde en dehors de soi avec un désir tourné vers l'externe et un don de soi vers l'interne. On applique les conditions naturelles pour être au plus près de l'authentique.

Branche chou tuteur Nourrisson levant les bras

 

Deux, dualité, "ouverture" du 1, entre deux qui permet la mise en œuvre.

 

Nombre de la Terre (LS § 2), des ensembles (Ti), des danses civiles et militaires dans le Tso Tchouan.

 

C'est cette ouverture du 2 qui permet le mouvement qui est en relation avec ZUJUEYIN, 1er Yin, serviteur, terminaison, envoyé unique, qui effectivement permet d'aller aux plus loins, Jing, outil du FOIE, qui n'a que "2 feuilles" (NAN JING 41è difficulté), général des armées (la troupe avance 1, 2, 1, 2…), pilon, bélier, mouvement de va et vient avant d'être bouclier.

C'est cette 1ère différenciation qui résonne ici avec le SANG associé au foie (Gan), qui différencie les hommes.

 

Comment ne pas aussi évoquer les "allers et venues" du Hun et l'importance du Foie dans la sexualité.

 

C'est l'heure du bœuf, le jue yin est dit principe du labeur physique, du 4ème tube six, yin, la Grande Tige, dalu.

Le bœuf est aussi la monture de Laozi.

 

C'est entre cette circulation dans le méridien zu jue yin et celle dans celui du shou tai yin que l'énergie nourricière va circuler dans du mo (VG) puis dans ren mo (VC), dans son cycle nyctéméral de 50 tours.

 

 

 

 

CHAPITRE 3

L'HEURE DU "TROIS" SAN (R 4196)

3 h – 5 h solaires heure des paniers d'herbes

11è hexagramme TAI, l'essor, la paix  Déplacement du soi dans la distinction ;mouvement du vivant dans le temps (M.V.)

 

Branche Yin (R 5775) mains jointes, salutations du printemps, 2 paniers d'herbes placés l'un sur l'autre (Schlegel).

 

 

 

Trois, à l'intérieur du 2, manifeste le couple, nombre des souffles, opérateur de création.

 

Nombre de l'Homme (LS § 3), entre Ciel et Terre, des modes poétiques (lei) nombre des souffles de l'Homme (SW3).

"En l'homme, nous dit Claude Larre ; de l'union primitive du yin et du yang des reins, découle l'expression Trinaire de la Vie". L'Homme naît à yin.

 

C'est ce nombre des souffles, qui est en relation avec SHOU TAI YIN, 3ème Yin, qui ouvre, qui est la mère, majeur, méridien du POUMON, maître du qi.

 

Trois, emblème maître de tout dispositif exprimant une organisation hiérarchique (Granet), résonne avec le 1er ministre, Toit et Dais des organes, régisseur de l'ordre et pacificateur,le Poumon.

 

Cette manifestation de l'unité primordiale, métallique, est bien reliée à la forme (Xing) au Po.

 

C'est l'heure du Tigre, faste mélange de Yin et de Yang, bondissant, chef des animaux, du 2ème tube neuf (Yang), Grand Faisceau, Da Cu, et de la note Sol.

 

C'est le début de la circulation de l'énergie ying au quotidien, là ou 1 et VB l'étaient de façon archétypielle.

 

 

 

CHAPITRE 4

L'HEURE DU "QUATRE" SI

R 4598

5 h – 7 h solaires heure de la porte ouverte (Schlegel)

34è hexagramme DA ZHUANG, Vigueur de ce qui est grand / l'influence du soi dans la réalité.

Branche MAO (R3379) – porte ouverte, accueil du printemps.

 

 

 

 

Quatre, nouveau nombre pair, qui distingue là où l'impair 3 rassemblait, divise et cadre.

 

Nombre des saisons, (LS§4), modèle des variations du Yin et du Yang, des images ou symboles (SI XIANG) modèles pour toutes les formalisations.

 

Représentation symbolique de la Terre, divisée en quadrants. Nombre des emblèmes de la Danse (WU), réalisant la distribution de l'Harmonie dans l'Espace (Granet et Tso Tchouan).

 

C'est ce cadre, symbole des 4 directions de l'espace, à la fois protecteur et permettant de prendre ses aises, en harmonie avec notre 4 membres, qui va correspondre avec SHOU YANG MING, 2ème Yang, lumineux, qui lie, fait clôture, protection et défense.

 

C'est dans ce cadre métallique et refroidissant, dans les limites de la forme (moi – le monde, moi-uneforme, corps-espace) que va s'éprouver l'immensité DA, dimension cosmique ; dans ce Grand Intestin, DA CHANG, au fond de cette entraille où s'incarne la lumière (MING), référée au Dieu du Sol, entraille du Poumon.

S'y effectuent les épreuves du Labyrinthe, étapes de clarification, transmission et acheminement ,en bian et hua.

(Christian Mouglalis et Pascal Beaufreton).

 

C'est l'heure du Lièvre, qui vit dans la lune, résonnant bien avec ce 2ème cerveau/miroir réfléchissant.

 

L'heure du 5ème tube Six ( Yin) Jia Zhong, cloche enserrée, note Sol #.

 

L'heure où l'on va aux toilettes.

 

 

 

CHAPITRE 5

L'HEURE DU "CINQ" WU

(R 5559)

5 h à 9 h solaires   'heure du mouvement (Schlegel)

43 hexagramme    GUAI, l'issue / réalisation de la naissance du soi, recréation permanente (M.V.)

Branche Chen (R 307)    Femme enceinte qui cache son ventre ou 2 hommes assis par terre sous le recès d'un précipice, se protégeant de l'orage d'Avril (Schlegel).

L'heure du repas              (shi shi)

 

Cinq, impair et rassembleur, nœud qui crée le centre, symbole dynamique des croisements entre = Ciel et Terre), axe du robot mixeur, classificateur absolu (Larre et Rochat de La Vallée).

 

Cinq est le nombre des sons (LS §5), des sons primordiaux (cheng) permettant de classer l'ensemble de la Musique (T.T., Granet).

 

C'est ce nombre du Centre, nombre des Eléments (XING), qui noue toute vie ("5 fait vivre" – SW6) qui va résonner avec le jing ZU YANG MING, 2ème yang lumineux, (axe yang ming : geste auguste du semeur en marche).

 

Croisement, échange, permutation et organisation, c'est bien là le projet de l'ESTOMAC, recevoir pour redonner en offrande rituelle. L'estomac est Mer (les autres méridiens rivières), Terre, les 5 saveurs en sortent. L'homme est la "fine fleur des 5 éléments’’  (Li Ji I, VII, 3).

 

Centre pentapolaire de la personnalisation et de l'individualisation (Larre), Zu Yang Ming -Estomac, entretient notre vie en transformant l'extérieur en nous-même, en tamisant la Grande Lumière pour en faire la Petite Lumière (MING).

 

C'est l'heure du Dragon, symbole de l'Empereur, central lui aussi.

C'est le 3ème tube Neuf (Yang), Antique Pureté, guxian, note LA.

 

 

 

CHAPITRE 6

L'HEURE DU "SIX" LIU

R3190

9 h à 11 h solaires heure de l'accomplissement division sous le Ciel

(Schlegel)

1er hexagramme QUIAN, La création, l'impulsion / activité créatrice

Branche si (R4600) – embryon pleinement formé, au 7ème mois.

"attire la Concorde"

 

 

 

 

Claude LARRE dit :

"Du centre, 5, vont et reviennent les liaisons sextuples aussi mystérieuses, aussi efficaces que lui, et que seul le regard mystique peut embrasser, sonder, dans leur nuit obscure. A l'image du Ciel/Terre qui unit en six jonctions (liu he) ces 6 souffles animateurs, les réseaux d'animation s'organisent par 6 en un humain et constituent l'espace de sa vie propre, son espace intérieur."

 

 

Six est le nombre des Tubes Sonores (LS §6 et Tso Tchouan) qui réalisent la distribution de l'harmonie dans le Temps. C'est lui, 6, (nombre milieu de la série 1 à 12), coordination, lien et synthèse, régissant l'ensemble des réseaux d'entretien dans un espace que clôt la force même des circulations ( Larre, Rochat de La Vallée) qui va symboliser l'heure de circulation dans ZU TAI YIN, 3ème Yin majeur, ouverture, qui établit une relation de dépendance avec la RATE, Centre de la terre, Servante obscure qui transforme et transporte, vase ordinaire qui entretient la Vie (relation zi wu avec le TR), commande aux 5 saveurs, comme particules élémentaires essentielles de la structure de l'homme.

 

Six organise tous les échanges de l'espace Médian du 3 (axe Tai Yin) en 6 jonctions (haut, bas, et 4 directions, LS 11) en catalyseur dynamique du 5. Toute cette structuration résonne bien avec le yi, le cœur que celui qui parle met dans ce qu'il exprime en sons (Yin), pensée ou acte (Larré, E. Rochat de la Vallée). Son comme vibration céleste, note personnelle.

 

Six, mystérieux, en relation avec l'aire sacrée, cour de terre jaune, qu'est la Rate dans le Corps Taoïste.

 

Six, nombre des traits de l'hexagramme et des entrailles curieuses.

 

C'est l'heure du Serpent, grand ver qui reste caché dans la Terre. C'est le tube "six" supérieur, Yin, de la note LA # Zhong Lu, Tige Médiane.

 

 

 

CHAPITRE 7

L'HEURE DU "SEPT" QI

R453

11 h à 13 h solaires, de midi (ri zhong) heure de "collision"

44è hexagramme GOU, La Rencontre / rencontre harmonieuse en soi

(M.V.)

Branche WU (R5566) la lutte ; "conforme à l'impétuosité du rouge"

 

 

 

 

 

 

Sept, ça perce, comme la petite pousse qui jaillit, ça pousse, ça émeut. Nombre de la vitalité et de ses dangers, (Rochat de La Vallée) c'est la poussée Yang de cette vitalité, manifestée au visage par les 7 orifices supérieurs "où brillent les 7 sentiments" (Larre). Sept, est le nombre du Yang Sud Feu.

 

Sept, nombre des étoiles (LS §7), des 7 luminaires (Soleil, Lune, 5 planètes) ou des 7 étoiles de la grande Ourse (qi hua), tournant autour de la Polaire dont l'axe passe par le Cœur. Sept nombre des notes de la gamme, total des influences exercées par le 7 recteurs, astronomiques (Tso Tchouann).

 

Sept recteurs (qi zheng) du temps et des saisons, qui vont réguler et permettre qu'un cœur serein se manifeste avec puissance et calme aux orifices, car c'est bien avec SHOU SHAO YIN, 2ème yin, mineur, femelle et profondeur, mais aussi Tai Yang dans le yang, que sept va s'harmoniser, avec le COEUR, Soleil et Souverain, logis des Shen ,qui rayonne.

 

A 7 se manifeste différencié l'être nourri et organisé à 5 et à 6.

 

Sept, perfection des nombres Yang, nombre de la divination, des mutations (qi, 7, et hua, la métamorphose, s'écrivent de la même façon) ; il y a 7 X 7 tiges d'Achillée, Sept (6 + 1 // vieux yin + 1 = jeune yin), c'est le nombre des cycles de la femme, yin et yang permutant (compendium des 5 éléments).

 

L'illumination concentre à l'intime l'Esprit Vital, les forces vives, au lieu de les déployer par 7 orifices en 7 passions (Larre, Rochat de La Vallée – les mouvements du cœur – Huainanzi, Chp 7).

"Le changement, Bian, est le recul du yang (note personnelle : 8 [jeune yang] = 9 vieux yang] – 1 ), tandis que la transformation, Hua, est le progrès concomitant du Yin" (note personnelle : 7 [jeune yin] = 6 [vieux yin] + 1 ) (François Jullien et Wang Fuzhi. Procès ou création).

C'est l'heure du Cheval, image de la masculinité, de la force secourable, de l'étalon qui voltige et même vole (E. Rochat de La Vallée).

 

A cette heure d'apogée du yang, il y a la naissance du yin (shaoyin). C'est celle du 4ème tube "neuf", yang, hui bin, hôte complaisant, de la note SI (Compendium des 5 agents).

 

 

 

CHAPITRE 8

L'HEURE DU "HUIT" BA

(archaïque )

R3724

Division par excellence

13 h à 15 h solaires heure des arbres chargés (Schlegel)

34è hexagramme DUN, Se cacher Contourner la difficulté / retrait en soi dans la réalité (M.V.)

 

8ème branche Wei (R5502) Grand arbre et ses branches, Plénitude de croissance

 

 

 

 

 

Huit, c'est l'occupation de tout l'Espace à partir du jaillissement du 7. On y retrouve (axe Tai Yang) la rectitude du 7 et sa régulation, avec les 8 articulations majeures de l'année (ba jie) et les 8 corrects (ba zheng). Totalité d'expansion affinée (C. Larre).

 

Huit est le nombre des Vents, des 8 directions de l'espace (LS§8), le nombre des 8 instruments de musique, de 8 matières différentes (Tso Tchouan), celui des méridiens extraordinaires, qui "reflètent les aspects fondamentaux de la vie répartis dans le corps exprimés par des compositions variées du souffle yin-yang, comme 8 Vents répartissent correctement les ferments de vie, en fonction du moment et du lieu". (Larre, Rochat de La Vallée).

 

C'est ce Huit, expression parfaite de la séparation et du tri, qui va concorder avec SHOU TAI YANG, 3ème yang, majeur, règle, père et ouverture, méridien de XIAO CHANG, Petit Intestin. C'est dans cette entraille justement, celle du Cœur, lumière incarnée, que va venir se confronter en même temps que l'immensité DA, l'imperceptible (XIAO), ne pouvant s'éprouver que dans les 8 Directions de l'Espace en les occupant (8 = 23), en recevant tout, sans pouvoir faire autrement. Moi –ma lignée, moi –un nom, moi –autre, Corps – temps, en référence au Dieu et à l'Autel des Ancêtres. Ce sont tous ces moyens, reçus en abondance, bons ou mauvais, parmi lesquels il faudra trier pour trouver les armes pour surmonter les épreuves du Labyrinthe (DA CHANG) dans la danse de Yu le Grand et de Thésée) [Christian Mouglalis et Pascal Beaufreton].

 

Le Feu de Xiao Chang est entouré du cadre métallique refroidissant du Da chang.

 

Huit est bien là également relié à la transmission, ascendante, et à la procréation, descendante (cf IG et lactation) (Jean Marc Kespi), la survie, le cheminement spirituel. ‘’ Huit ordonnance la liturgie" (Granet).

 

Huit est le nombre des Trigrammes, BA GUA, les 8 "effets naturels" de Schlegel (Ciel, Terre, Terre Ferme, bas-fonds, orages, tempête, eau et feu). C'est le nombre de l'Homme, dialectique du 7, nombre de la Femme.

 

C'est l'heure du Mouton ou de la Chèvre, sautillante, celle du tube "six" de base, yin, Lin Zhong ,cloche - forêt, et de la note DO.

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 9

L'HEURE DU "NEUF" JIU R1009

9 et beaucoup, totalité

15 h à 17 h solaires heure de la maturité (Schlegel)

12è hexagramme pi, le déclin mouvement du vivant dans le temps

repli du soi dans l'indistinction (M.V.)

9è Branche, Shen, R 4316 2 mains tenant la corde d'arpenteur ou image de la foudre.

Aussi : "luxuriance mouillée" (rapporté par Lavier)

 

 

 

 

 

 

Autour d'un centre, réorganisateur, les 8 territoires vont se regrouper, image de l'organisation sociale et agricole de l'Empire, image du Ming Tang. L'empereur y changeait de salle à l'image des saisons en repassant toujours par le centre avant de reprendre sa pérégrination, établissant ou rétablissant l'Ordre du Monde (E. Rochat).

 

 

Neuf, nombre des Régions (LS§9) et des 9 Chaudrons de Yu le Grand, des chants (ko), musique et danse, [Tso Tchouan].

Réalisation épanouie et suprême, dernière et complète de tout ce que le rythme contient en soi (Granet).

 

A neuf (3²), tous les souffles sont organisés et répartis [relation ziwu poumon-vessie ; le souffle un et triple exprime sa puissance par 9]. Neuf provinces, neuf régions du corps, neuf étages des Cieux.

 

C'est ce Neuf, régissant les Territoires, symbole d'accomplissement, d'achèvement d'un processus, qui va entrer en relation avec ZU TAI YANG,méridien au plus grand nombre de points, 3ème yang majeur, ouverture, père et règle, méridien en dépendance avec la VESSIE, tout naturellement.

 

Les 9 étoiles de la Grande Ourse (7 visibles + 2 invisibles) donnent la marque du Cosmos – Ordre sur l'homme en Zutaiyang.

 

La femme naît à shen (ziwu avec Yin où naît l'homme).

 

C'est l'heure du Singe, celle du 5ème tube "neuf" yang, Norme Egale, Yize, de la note DO #.

 

 

CHAPITRE 10

L'HEURE DU "DIX" SHI

R 4350

10, totalité

17 h à 19 h solaires l'heure des cruches, du coucher de soleil (Schlegel)

20è hexagramme    GUAN, la Contemplation   description de l'adéquation du soi avec le flux naturel. On regarde en dedans de soi en se donnant à l'externe et en désirant à l'interne (M.V.).

10è Branche         YOU, vase où fermente le grain qui donnera la boisson alcoolisée = mûr, parfait.

 

 

 

 

 

 

 

On referme le livre, mais on sait ce qu'il y a dedans (E. Rochat de La Vallée). Dix, tout, complet, entier, parfait.

 

Nombre solaire, des 10 soleils initiaux, de la division du Temps à base 10.

Nombre du retour à l'unité.

 

10, totalité des conditions de la Vie, 4 + 3 + 2 + 1, nombre de l'Eau Initiale (dialectique du 1, feu initial de la VB), "Dix restitue l'unité profonde de l'organisme qui s'est structuré de 1 à 9, à l'image parfaite du Ciel / Terre – qu'il soit le produit du Yin Yang par les 5 éléments (2 X 5), ou la somme des 3 âmes hun et des sept âmes po, Dix contient tous les autres nombres, la totalité vivante. Dans la tradition chinoise l'homme n'a-t-il pas 10 mois de gestation. Il vivra 100 ans". (Larre, Rochat de La Vallée).

 

C'est ce 10, totalité et retour à l'unité qui sera en rapport avec SHOU SHAO YIN, 2ème yin, mineur, charnière, femelle, méridien du REIN, rassemblement de l'Eau et du Feu authentiques du Ciel Antérieur, Résidence du jing, Pur Palais de l'Eau source de vie, dont procèdent puissance, érection et habileté à créer (SW 8), et qui abrite le zhi, le vouloir vivre.

 

C'est l'heure du Coq, qui se couche avec le soleil, gardant sa vitalité à l'intérieur en s'immobilisant, celle du 2ème tube "six", yin, Tige Méridionale, Nanlü, de la note Ré.

 

 

CHAPITRE 11

L'HEURE DU "ONZE" SHI YI

19 h à 21 h solaires heure de la destruction (Schlegel)

23è hexagramme     BO, la Dévastation  Mène à l'authentique quand on se débarrasse des scories, se dissociant de tout ce qui n'est pas l'essentiel (M.V.)

 

11è Branche, XU blessure avec une arme tranchante, destruction,  "sincère embarras" (rapporté par Lavier)

 

 

Onze, entre la totalité à 10 et sa régulation sectorielle à 12.

Donc tout ce qui est dans la totalité, mais ne peut être saisi dans une régulation trop parfaite (E. Rochat).

 

Onze, ce qui n'a pu être pris en compte entièrement par les explications normales et normatives (expliqué dans les chapitres 11).

Huainanzi 11, à propos des autres époques, des étrangers ; Su wen 11, et les Fu extraordinaires ; Ling Shu 11 et les jing bie.

A part, séparé, Onze, 5 + 6, récapitulation du Ciel 6 et de la Terre 5, "le nombre par lequel se constitue dans sa perfection la Voie du Ciel et de la Terre" (Ts'ieu han chou cité par Granet).

 

C'est le nombre du DAO, et c'est celui qui va résonner avec SHOU JUE YIN, serviteur et envoyé unique, méridien de l'AMBASSADEUR DU COEUR, messager –hermétique !- de son rayonnement. Délégué aux réjouissances, Allégresse et Joie en procèdent, il a la charge des agents sur place et en mission. Onze est aussi lié à la Paix (travaux de D. Fouet), mais aussi à la blessure, au deuil, à la séparation, à la perte, à tout finalement ce qu'on ne peut ni maîtriser, ni raisonner, ni comprendre.

 

C'est un espace qui va organiser le temps et les rythmes.

 

C'est l'heure du Chien, fidèle et protecteur, celle du crépuscule, entre jour et nuit, du tube "neuf" supérieur, yang, Wu Yi, sans fatigue, de la note RE #.

 

 

 

CHAPITRE 12

L'HEURE DU "DOUZE" SHI ER

21 h –à 23 h solaires heure de la retraite (Schlegel)

2è hexagramme     kun, l'accomplissement, l'humus             passivité réalisatrice, mise en forme de l'ordre du monde (Michel Vinogradoff)

 

12è Branche hai (R 1669) un homme et une femme sous un toit, l'heure la plus propice à la fécondation.

 

 

Douze, façons de réguler le mouvement des souffles en soi. Douze méridiens comme 12 grands fleuves qui organisent le territoire (LS § 12 – les 12 rivières).

 

Douze organise en réseau l'opération vitale (Larre, Rochat de La Vallée), et entre en relation avec le méridien principal SHOU SHAO YANG ,1er yang, errance, régulation, pivot, celui du TRIPLE RECHAUFFEUR, schéma fonctionnel organisateur, régissant toutes les intériorisations et toutes les extériorisations, toute la dialectique du clair et du trouble, endroit où commence et finit le souffle , temps – rythmique qui organise l'espace (Jean Marc Eyssalet – Christian Mouglalis).

 

C'est l'ensemble des 12 tubes musicaux (2 fois 6 tubes), permettant de percevoir la vibration de la note, ensemble des souffles (3) passant dans des formes (4).

 

C'est l'heure du Porc, du cochon, qui lui aussi est dans la maison et réchauffe ses habitants, l'heure du repos de l'Homme (ren ding) celle du 3è tube "six" yin, Ying Zhong, cloche réactive, de la note MI.

 

Un nouveau cycle va recommencer.

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi sont mis en relation en zi-wu :

 

 

 

 

 

 

Zu shao yang 1 et 7 shou shao yin

 

 

 

Zu jue yin 2 et 8 shou tai yang

 

 

 

Shou tai yin 3 et 9 zu tai yang

 

 

 

Shou yang ming 4 et 10 zu shao yin

 

 

 

Zu yang ming 5 et 11 shou jue yin

 

 

 

Zu tai yin 6 et 12 shou shao yang

 

 

Les axes :

 

 

 

 

 

 

YANG MING Shou 4 et Zu 5

 

 

TAI YANG Shou 8 et Zu 9

 

 

SHAO YANG Shou 12 et Zu 1

 

 

TAI YIN Shou 3 et Zu 6

 

 

SHAO YIN Shou 7 et Zu 10

 

 

JUE YIN Shou 11 et Zu 2

 

 

Trois ensembles emblèmatiques :

 

 

 

 

 

Lune  3 - 9
                             STYin                    ZTYg

Terre 4 - 10
                                 SYgM                   ZSYin
Eau               

 

 

 

 

 

 

 

 

Soleil 1 - 7
                               Zu S Yang            SSYin

Ciel       2        - 8
                            ZJYin                         STYg

Feu

 

 

 

 

 

 

 

 

Planètes 5 - 11
                                            ZYgMing                SJYin

Homme        6    -     12
                                            ZTYin                        SSYg

Ming

Formes et Rythmes

 

 

 

EPILOGUE

 

Ainsi la suite des Nombres de 1 à 12 éclaire le sens de la circulation de l'énergie nourricière dans les Méridiens Principaux.

 

Dans ce cercle sans fin, Espace Temps sur fond de Temps, d'éternité, d'insondable (Christian Mouglalis), il y a deux commencements ; à Un, minuit, Zu shao yang, et, à Trois, Shou tai yin, début de la circulation énergétique. L'un est plus archétypiel, l'autre plus fonctionnel, au quotidien.

 

Ce décalage dans le temps (entre 1ère et 3ème heure) est l'équivalent temporel du basculement spatial de l'axe des pôles de la Terre par rapport au plan de l'écliptique, qui permet les saisons et donc la vie sur la 3ème planète, la Terre.

 

Cette bascule spatiale permet la différenciation du temps, les Saisons.

 

Ce décalage temporel permet la différenciation de l'Espace en Jing, méridiens, créant le souffle et la forme du corps de l'Homme.

 

Dans les deux cas, c'est ce déclic qui permet la vie.

 

 

 

En partant de la numérologie et de la notion vérifiée que les points du Zu Yang Ming vont par 5, ne pourrait-on pas extrapoler ?

 

Les Points de Zu Shao Yang iraient par 1 (44 X 1) (ou 4 X 11 X 1)

Zu Jue Yin par 2 (7 X 2)

Shou Tai Yin par 3 (3 X 3 + 2)

Shou Yang Ming par 4 (5 X 4)

Zu Yang Ming par 5 (9 X 5)

Zu Tai Yin par 6 (3 X 6 + 3)

Shou Shao Yin par 7 (1 X 7 + 2)

Shou Tai Yang par 8 (2 X 8 + 3)

Zu Tai Yang par 9 (7 X 9 + 4)

Zu Shao Yin par 10 (2 X 10 + 7)

Shou Jue Yin par 11 (1 X 11 –2)

Shou Shao Yang par 12 (2 X 12 – 1)

 

Je n'ai pas le temps d'évoquer les hypothèses concernant les points en plus et en moins et offre une caisse de champagne à celui qui trouvera la clef de l'énigme.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

"Les couples en médecine chinoise" article de Pascal Beaufreton