QUELS POINTS POUR CHAQUE SAISON ?

EEA : Ecole Européenne d’Acupuncture

Dr Monique COUPRIE

3, Rue Paul Painleve 44000 NANTES

 

A partir des textes du Nei Jing (Su Wen et Ling Shu), ainsi que du Nan Jing et du Yi Jing. Nous allons réfléchir sur l’évolution et les changements des Qi de l’Etre Humain durant les différentes saisons qu’il aborde.

Ainsi nous sera-t-il plus aisé de l’aider à réguler les perturbations auxquelles il essaie d’échapper, en harmonisant plus facilement les thérapeutiques ; et éventuellement de l’aider à prévenir ses faiblesses structurelles.

" le Yin et le Yang sont les grands principes du Ciel/Terre. Les quatre saisons sont les grands régulateurs du Yin/Yang. " (Guang Zi, chap 40)

 

SW 3 : Place de l’être humain.

SW 66 : Qu’est-ce que le Qi ?

LS 6 : De la longue vie, de la mort précoce, du dur et du mou.

Sur quoi va-t-on se baser pour pratiquer l’acupuncture afin de pouvoir mettre en correspondance les Qi du ciel et ceux de l’être humain ?

 

NJ dif 64 : "Rapport des 5 points Shu Antiques avec le Yin*/Yang et le Wu Xing. "

Le Qi de l’être humain par rapport au Qi du macrocosme.

Nan Huai Chin : Le Yi Jing -à Le temps et l’espace.

Cela nous renvoie au SW 3. 

 

NJ dif 70 : méthode de puncture suivant les 4 saisons.

Le Nan 70 nous indique la correspondance du Qi des saisons avec celui de l’être humain.

La qualité du Qi du microcosme qu’est l’être humain et sa situation suivant les saisons.

SW 29 : Du Tai Yin et du Yang Ming.

" (…) en toute saison la terre est soutien de famille (…) "

 

LS 19 : Des énergies selon les quatre saisons.

A ce chapitre du LS, il est indiqué à quel niveau peuvent se trouver les Xie, et quelle doit être l’attitude du médecin aux quatre saisons.

Pour la 5° saison, nous nous référons au SW 64.

Quels points aborder ?

LS 9 : Du début et de la fin.

C’est dans le cadre des Ba Gang qu’il est possible de réguler les Qi, et d’évacuer le Xie en présence : il faut le diagnostic chinois (les 4 examens, les Ba Gang, les grands méridiens…) si l’on veut traiter par acupuncture…

 

NJ dif 68 : Symptômes pathologiques traités par les 5 points Shu Antiques.

Savoir à quoi correspondent les points, la qualité de leurs Qi.

 

LS 2 : Des shu originels.

Le LS chap 2 indique les lieux où se trouve le Qi en concordance avec la saison.

" (…) Ceci est l’acupuncture suivants les saisons.

Il faut respecter le principe de choisir à une saison donnée les points les plus actifs. Les maladies siègent en effet à chaque saison à des endroits particuliers, que l’on doit atteindre avec l’aiguille. selon l’enseignement de l’ancienne médecine chinoise, l’énergie pénètre à chaque saison en des points particuliers. Ce sont ces points qu’il faut utiliser. "

 

SW 64 : Des indications saisonnières des piqûres.

"HD : (…) Au printemps, le Qi se trouve dans les méridiens, en été, il est dans les ramifications et les liaisons, au 6° mois il est dans les chairs, en automne il est dans la peau, en hiver il est dans les os et dans les moelles. Je voudrais savoir pourquoi ? (…)

(…) Ce qu’il faut, c’est balayer et rejeter le xie pour rendre son cours au Qi régulier. Dès que le Qi est balayé, il n’y a plus de désordre. "

En s’appuyant sur le SW 61 qui dit le pourquoi des différents points, on peut mieux comprendre ces indications.

Techniques de punctures

Elles se trouvent dans le NJ aux chapitres suivants :

 

NJ dif 72 : " Méthodes de puncture suivant le sens de l’énergie où à contre sens. Tonification et dispersion. "

Cycle de Ying / Wei LS 16

 

NJ dif 76 : " Méthodes de dispersion et de tonification. Ordre des tecniques opératoires. "

Le Nan 76 indique la façon d’harmoniser Ying et Wei.

 

NJ dif 78 : " Puncture suivie de pression du doigt. Méthodes de tonification et de dispersion. "

Le Nan 78 explique comment on doit procéder pour avoir la sensation du " De Qi " sous le doigt avant de faire le choix de la puncture.

 

NJ dif 79 : " Association de la puncture à contre sens ou de même sens avec la tonification ou la dispersion de la mère et de l’enfant. "

NJ dif 73 : " Puncture du point Rong. Dispersion du point Jing. "

En état de plénitude, disperser l’enfant.

 

NJ dif 81 : " Tonification ou dispersion erronées dans les smptômes de vide et de plénitude. "

Conclusion :

 

SW 64 : " (…) HD : Quels troubles résultent des infractions aux règles saisonnières ?

(…) L’observation des pouls permet d’éviter les erreurs (…)

HD : Bien. La piqûre qui atteint le cœur fait mourir en 1 jour avec des éructations. Celle du foie, en 5 jours avec de la verbosité. Celle du poumon, en 5 jours avec de la toux. Celle du rein, en 6 jours avec des éternuements et des bâillements. Celle de la rate, en 10 jours avec des déglutitions.

Dans les blessures des 5 viscères, la mort est fatale et les symptômes propres à chacun d’eux indiquent son échéance. "