SÉMIOLOGIE NEUROPSYCHIATRIQUE DU MÉRIDIEN D’ESTOMAC

Travail de la Commission médico-sinologique, en collaboration
avec le Pr. Zhang Ji de l’Université de MTC de Pékin * - participation de l’ASMAF, de la SAA et des intervenants :

Dr.JC.Dubois, Dr.P. Dinouart-Jatteau, Dr.P.Castera, Dr. Eric Kiener, Dr. A.Bui, Dr. Christian Prulière.

Objectifs de la Commission médico-sinologique. Renouveau dans l’approche de la théorie des Méridiens.

Notre équipe de recherche clinique, de type sinologique, s’intéresse tout particulièrement à l’étude des signes les plus anciennement rapportés, ceux qui sont corrélatifs de la constitution de la théorie médicale chinoise. Car comme le pensait justement G.Soulié de Morant, "l’observation millénaire des premières troubles dont la suite sera quelque désordre organique a permis aux Anciens Chinois de préciser le rapport du psychisme avec le fonctionnement de chaque organe".La sémiologie est donc replacée dans le contexte de la théorie des Méridiens telle qu’elle s’exprime dans tous les grands classiques médicaux de la Chine traitant spécialement d’Acupuncture, où Méridiens et fonctions viscérales sont associés.Le plan adopté permet de répartir les signes des Méridiens en trois catégories, selon qu’ils sont :1°) liés à la relation interne du Méridien avec son viscère 2°) liés au trajet superficiel du Méridien 3°) liés aux relations entretenues avec le système d’organisation des Méridiens / Organes-Entrailles.En examinant la sémiologie neuropsychiatrique du Méridien d’Estomac nous aborderons des signes et des syndromes cliniques chinois (zheng ) appartenant à ces trois catégories. En premier lieu à la troisième, car il convient de préciser d’abord les étroites relations fonctionnelles qui existent entre Estomac et Coeur. * Travail du Groupe d’Etudes sur les Méridiens, Commission médico-sinologique de la Faformec.- Pr.Zhang Ji : Université de Médecine traditionnelle chinoise de Beijing, 117 # Mail Box Beijing 1029.- Dr.Jean-Claude Dubois - 18 rue Nélaon 75015 Paris.- Dr. Philippe Castera - 4 rue de Fleurus 33000 Bordeaux.- Dr.Piere Dinouart-Jatteau - 52 rue du Chapeau-Rouge 3000 Bordeaux.- Dr. Eric Kiener - 148 avenue de Wagram 75017 Paris.- Dr. Anita Bui - 16 avenue Reille 75014 Paris.- Dr. Christian Prulière - 166 rue Camille Godard 33000 Bordeaux.

Méridien d’Estomac et énergie du Coeur

Si le principe des relations étroites qui unissent Zu Yangming Estomac et Shou Shaoyin Coeur paraît être au Livre des Mutations ( yi jing ), c’est dans le Nei Jing que ces relations sont clairement précisées. Notamment en Su Wen 49 : "Le Yang Ming se ramifie au Coeur" ( yangming luo shu yu xin) ou en Ling Shu 11, qui traite spécialement des méridiens distincts :" Le principal du zuyangming arrive à la face interne de la cuisse, circule à l’intérieur de l’abdomen, s’unit à l’estomac et se répand dans la rate, monte communiquer au coeur ..."

(zuyangming zhi zheng, shangzhi bi, ruyu fuli, shuweisanzhipi, shangtong yuxin Cette intimité de leurs énergies explique le grand nombre de troubles neuro-psychiques et neuro-sensoriels qui peuvent apparaître lors d’une atteinte du méridien d’Estomac, corollaire de la fonction principale du Coeur, de gouverner l’esprit ( xin zhu shenming ). C’est le lieu d’examiner certains troubles de la dynamique cardiaque et le rôle essentiel joué par "Xu Li " , le "Grand Luo de l’Estomac" (Figure 1).Puis sont envisagés successivement les signes rapportés à la branche interne du méridien et à sa branche superficielle.

Agitation mentale, "folies" calme et agitée.

Ce sont des signes qui se rapportent à la relation interne du Méridien Zu Yangming avec le viscère Estomac. Leurs caractéristiques sont bien connues et nous rappelons l’énoncé princeps de Ling Shu 10 : "maladies résultant d’un dérèglement de l’énergie du vaisseau zuyangming d’estomac.... crainte des autres, peur du feu, brusques frayeurs au bruit du bois, fortes palpitations. On s’isole de l’extérieur, en bouclant les portes, en fermant les fenêtres. Dans les cas graves, pulsion irrépressible de monter sur les hauteurs et de chanter à tue-tête, de jeter ses vêtements et de s’enfuir"

( weizuyangming zhi mai...shidong zebing, bingzhi ze wurenyuhuo, wenmusheng ze jiran er jing, xinyudong, dubi husai youerchu, sheng ze yu shanggao er ge, qiyi er zou... ) On sait que Su Wen 30 reprend une part de cette description, en complétant le tableau des folies agitées de plénitude chaleur Yangming par la divagation mentale et la propension aux injures. Indications d’un certain nombre de points d’acupuncture, dont RM.14, point Héraut du Coeur; déjà indiqué par le Jia Yi Jing (VII,1) :"folie agitée et violence verbale, crainte du feu, propension aux insultes, c’est l’indication du

point Ju Que" kuang wang yannu wuhuo shan mali, juque zhu zhi Les points Yuan et Luo du Méridien d’Estomac - E.42 et E.40 - sont aussi très classiquement recommandés, seuls ou associés dans ces pathologies.

Epuisement et reflux de l’énergie du méridien.

Ce sont des signes que l’on peut rapporter au trajet superficiel du Méridien Zu Yangming. Nous en distinguons deux sortes.

1. Afflux contraire de l’énergie du méridien Le texte princeps est ici Su Wen 45 :"Les Jue du Yangming se manifestent par de la folie, un besoin de courrir en criant, une sensation de distension de l’abdomen avec impossibilité de rester allongé, rougeur et chaleur du visage, du délire et des hallucinations "

(yangming zhi jue, ze dianji , yuzouhu, fu man bu de wo mianchi er re, wangyan wangjian) Le commentaire de Yang Shang-shan (époques Sui et Tang ) au chapitre 26 du Tai Su nous donnera d’utiles précisions. Et en thérapeutique c’est l’occasion de rappeler les indications d’un point comme RM.13 vu déjà au chapitre des vomissements, associé à RM.10 (1), mais que l’on combine maintenant à E.36. ou à C.7.

2. Epuisement de l’énergie du méridien L’épuisement complet de l’énergie du méridien Yangming implique à la fois le Shou Yangming Gros Intestin et le Zu Yangming Estomac. C’est le sens de l’énoncé du Su Wen 16 , que nous commenterons :"quand le yangming est épuisé, la bouche et les yeux trémulent, on est facilement effrayé, on tient des propos incohérents, le teint est jaunâtre, les vaisseaux du haut et du bas sont en excès, il y a insensibilité et c’est la fin"

(yangming zhong zhe, koumu dongzuo, shanjing wangyan, sehuang, qi shangxia jingsheng, buren ze zhong yi).Ce texte fait aussi allusion aux battements artériels forts et irréguliers perçus au niveau des artères carotide et pédieuse, c’est à dire à l’endroit des points E.9 ( ren ying ) et E.42.

(1) D’après Ling Shu 19. Cf. notre article "Sémiologie du méridien d’Estomac", Méridiens 2000 N°115.

Conclusion

La compréhension profonde des premiers signes des états morbides permet de rectifier, parfois par une action minime des aiguilles et des moxas, des déséquilibres énergétiques qui, non traités, peuvent conduire aux désordres organiques les plus graves.Les différents aspects de la sémiologie du Méridien, ceux qui se rapportent à sa branche interne, à sa branche superficielle et à ses relations avec le système d’organisation des Jingluo-Zangfu sont intimement liés. La généalogie des signes est le meilleur garant d’une thérapeutique validée. L’intelligence de la sémiologie des Méridiens éclaire à son tour, pour une très bonne part, les indications des points d’acupuncture. Elle introduit à une lecture clinique et critique des Classiques de la médecine chinoise, notamment du Nei Jing , exercice trop souvent négligé pour ce livre particulièrement subtil et énigmatique, qui est encore bien loin d’avoir livré ses secrets.